Graphic Works

Category 2

Category 3

Dead Set - Série

Synopsis: L'action se situe dans la maison de l'émission de télé réalité Big Brother. Elle traite de l'attaque de zombies dans le Royaume Uni, créant le chaos et coupant par la même occasion les occupants de la maison de Big Brother du monde extérieur.

Fiche:
Titre original: Dead Set
Genre: Horreur, Thriller, Drame
Création: Charlie Brooker
Acteurs principaux: Jaime Winstone, Riz Ahmed, Adam Deacon, Andy Nyman, Beth Cordingly
Pays d'origine: Royaume-Uni
Nb. de saisons: 1
Nb. d'épisodes: 5
Durée: 1 × 45 minutes, 4 × 25 minutes
Diff. originale: 27 octobre 2008 – 31 octobre 2008
Voir la Playlist Vidéo en-bas
🔻
Lors d'un soir de prime time de la version britannique de l'émission Big Brother, des émeutes se déclenchent un peu partout dans le pays. La diffusion pourrait être interrompue mais le producteur, Patrick, tient à organiser l'émission et l'ordonne à ses assistantes, Claire et Kelly. Davina McCall assure donc le show et prépare l'éviction d'un des candidats, sans savoir que les émeutes sont en fait dues à une invasion zombie à l'échelle mondiale.

Riq est sauvé par Alex, une autre survivante. Patrick et Pippa sont coincés dans un petit salon, alors que Davina, devenue zombie, les empêche de s'échapper. Les candidats sont donc seuls capables de sauver Angel, mordue, et doivent sortir chercher du matériel médical.

Kelly, Marky et Space atteignent le supermarché mais ils sont braqués par deux policiers en panique. Grayson garde toujours Angel, de plus en plus mal en point. Dans la maison abandonnée, Riq voit que la chaine en continu Big Brother diffuse toujours.

Riq veut rejoindre Kelly par la rivière. Patrick et Pippa parviennent à tuer la Davina zombie et rejoindre la régie du plateau, où ils contactent les résidents et essaient d'organiser un plan de sortie.

Riq rejoint le studio et Kelly, ce qui convainc Patrick qu'il y a un moyen de s'échapper. Les autres refusent de prendre le risque et de se laisser envahir par la horde de zombies derrière la grille.



Votre Vote de 1 à 5 Étoiles serai apprécié

Naruto Film 1 - Naruto et la princesse des neiges vf

Synopsis
Naruto, Kakashi, Sakura et Sasuke, sont au cinéma en train de regarder le dernier film de la série La Princesse des neiges. À la sortie, Yukie Fujikaze, l'actrice et héroïne du film, surgit devant nos trois héros et Kakashi leur apprend qu'ils se sont vu confier une mission de rang A : « escorte et protection rapprochée » de l'actrice principale de La Princesse des neiges lors du prochain film dont le tournage se déroulera au pays des Neiges. Cependant, celle-ci semble décidée à ne pas faire le voyage.
Arrivés au pays, alors qu'il continuent le tournage du film, ils sont attaqués par Nadare Rouga (que Kakashi a déjà affronté par le passé), Mizore Fuyukuma et Fubuki Kakuyoku, trois ninjas engagés par Dotô, le frère de Sôtetsu Kazahana et roi illégitime du pays. Parvenant à neutraliser leurs adversaires, Naruto, ses compagnons et l'équipe de tournage reprennent la route pour le pays des Neiges. Pendant le trajet, ils apprennent que Fujie Fujikaze n'est autre que Kôyuki, la fille de l'ancien daimyo et appelée à succéder à son père et que Sandayu, son manager, est un de ses fidèles sujets. Sandayu raconte aux ninjas de Konoha l'histoire du pays des Neiges et le coup d'état lancé par Dotô pour s'emparer du pouvoir du pays et la mort du père de Kôyuki. Kakashi était à l'époque un membre des forces spéciales et ne pouvait rien faire d'autre que sauver Kôyuki. Sandayu et les soldats du pays s'attaquent à Dotô, mais sont rapidement décimés sous les yeux de Kôyuki. La princesse est ensuite enlevée par Dotô, Naruto tente de la sauver mais est vite nautralisé et se retrouvent tous deux emprisonnés. Naruto se libère de ses chaînes, vite rejoints par ses camarades. Kôyuki donne le cristal à 6 facettes à Dotô et en profite pour le poignarder, sans effet. Sasuke, Sakura et Kakashi battent ensuite respectivement Fubuki, Mizore et Nadare en utilisant leur taijutsu et la technique de la tempête de neige.
Dotô utilise le cristal pour découvrir le trésor de son frère qui n'est autre qu'une modification du paysage du pays. Grâce à la brèche faite par Sasuke sur l'armure de Dotô, Naruto le bat avec un «Orbe tourbillonnant aux sept couleurs» et le pays des Neiges se transforme en un beau paysage printanier. À la fin du film, Kôyuki devient la reine du pays tout en décidant de continuer sa carrière d'actrice. Naruto obtient un autographe de son idole sur une photo où il est inconscient à l'hôpital, Kôyuki l'embrassant sur la joue.
Musique
Une compilation des musiques du film composées par Toshio Masuda est sortie au Japon le 18 août 20042 :
2004 : Naruto Daikatsugeki! Yukihime Ninpocho Dattebayo!! - Original Soundtrack (Sony Music Entertainment)
Autour du film
Ce film se situe à la même période que l'OAV 2 : Combat mortel au village caché de Taki !, c'est-à-dire entre les épisodes 101 et 102.
Il est composé du film proprement dit et d'un petit divertissement préalable : La Grande Fête sportive de Konoha. Ce pré-film est à visée humoristique. Naruto et son équipe participent aux Jeux olympiques de Konoha. On voit notamment apparaître Orochimaru, Kisame, Itachi, le 3e Hokage et plusieurs autres personnages en dehors du contexte.
DVD
Naruto et la Princesse des neiges est sorti en DVD au Japon le 28 avril 2005.
Les droits de distribution du film en français ont été acquis par Kana Video et le DVD est sorti le 17 juin 2009

Lapins Crétins - Compilation/ Infos/ Photos et

Bienvenu dans ce monde un peu déjanté celui des lapins crétins !! Ici vous trouverez tous ce qui se rapporte aux lapins crétins (ou presque :P) Bonne visite à toutes et à tous, Petits et Grands !!!!
Les Lapins crétins, connus dans le monde anglophone sous le nom de Raving Rabbids, sont des personnages fictifs créés et lancés par la société française Ubisoft, initialement en tant qu'antagonistes de la franchise de jeux vidéo Rayman.
Ces personnages sont des lapins anthropomorphes blancs, communiquant en sabir (« bwa bwa »), possédant de grands yeux globuleux, et deux grandes dents apparentes et écartées l'une de l'autre. Mentalement instables, voire complètement stupides (d'où leur nom) les lapins démontrent souvent de grandes et étranges doses d'adrénaline, durant lesquelles leurs yeux deviennent rouges tandis qu'ils hurlent un énorme « BWAAAAAAAH! ».
Ils sont les personnages principaux des jeux vidéo Rayman contre les lapins crétins, Rayman contre les lapins encore plus crétins, Rayman Prod' présente : The Lapins Crétins Show, The Lapins Crétins : La grosse aventure, The Lapins Crétins : Retour Vers Le Passé, The Lapins Crétins Land, Les Lapins Crétins Partent en Live, et des personnages jouables de Rayman Kart (sur téléphone mobile). Ils font également une petite apparition dans d'autres jeux vidéo tels que Red Steel et Teenage Mutant Ninja Turtles : Smash-Up.
Grâce à des vidéos parodiques, des partenariats avec des marques ou des médias, ou encore avec la création de la série d'animation Les Lapins Crétins : Invasion, la notoriété de ces personnages s'est ensuite accrue auprès du grand public, au-delà des amateurs de jeu vidéo.


Développement

Les Lapins crétins ont été créés par le français Michel Ancel à l'occasion du développement du jeu Rayman contre les lapins crétins. Le studio de développement d'Ubisoft Montpellier cherchait des ennemis à opposer à Rayman. Dans une interview, Loïc Gounon, coordinateur chez Ubisoft à Montpellier, raconte que Michel Ancel « assistait à une réunion durant laquelle il faisait des petits dessins qui ressemblaient à une espèce de lapin avec les yeux sur le côté. » Le lendemain, les personnages sont modélisés en 3D. Ils provoquent l'hilarité dans le studio, qui décide de les conserver pour le jeu. Les premières images des Lapins Crétins sont dévoilées en mai 2006 à l'occasion du salon du jeu vidéo de l'E3.
L'humour est la marque de fabrique des Lapins crétins. Dès l'origine, Michel Ancel les qualifiait de « vicieux » et « complètement stupides. » Ils sont souvent affublés d'une ventouse à déboucher les toilettes. Leurs yeux bleus deviennent rouges et un peu fous, avec un regard divergent, quand ils se mettent à hurler. Particulièrement bêtes, ils proposaient un humour qui tranchait avec l'esprit assez classique de la série Rayman. Cela leur vaut de nombreuses critiques de joueurs, qui prônaient leur disparition et le retour aux épisodes traditionnels de Rayman. Mais le succès des Lapins crétins leur donne droit à un nouvel opus qui leur est entièrement dédié : Les Lapins Crétins : La Grosse Aventure, sur une musique originale de la Fanfare Vagabontu.


Parodies sur Internet

Les Lapins crétins ont progressivement bâti leur notoriété au-delà du jeu vidéo, essentiellement grâce à des illustrations et des vidéos parodiques. Ces dernières entretiennent sur Internet le buzz auprès du grand public autour de ces personnages fictifs. C'est d'abord le domaine sportif qui sert de terrain aux facéties des lapins, dans le cyclisme comme dans le rugby. Les Lapins crétins parodient également des joueurs de football, à l'occasion de l'Euro 2008, ou la championne de natation Laure Manaudou.


Livres

En 2011, l’auteur Thitaume travaille avec Romain Pujol pour des dessins sélectionnés par Ubisoft. La société leur confie l'écriture et le dessin de « nouvelles blagues crétines ». Il existe aussi beaucoup d'autres produits dérivés : livres en tous genres, calendriers, jeux de construction, peluches et même « lunettes de toilettes ». En août 2012, des peluches de contrefaçon sont saisies à Fos-sur-Mer.
Les Lapins crétins sont également exploités dans l'édition de bandes dessinées et de cahiers de vacances. Le premier tome des bandes dessinées, intitulé Bwaaaaaaaaaah !, sort le 14 juin 2012, suivi d'un deuxième tome, Invasion, le 15 novembre 2012. Le troisième tome, Renversant !, sort le 13 juin 2013, le quatrième tome, Gribouillages, le 14 novembre 2013, le cinquième, La Vie en rose, le 12 juin 2014 et le sixième, Givré!, le 21 novembre 2014. Un septième tome, Crétin style, est sorti le 12 juin 2015. Les huitième et neuvième tomes, sortis en 2016, sont intitulés Une case en moins ! et Hypnose. Un hors-série de cette série, La Fabrique à histoires crétines, est également sorti en 2015.


Série télévisée

En octobre 2010, Ubisoft et Aardman annoncent un partenariat dans le but de produire une série télévisée basée sur les Lapins crétins et les quelques personnages de la franchise16. Cette série télévisée, intitulée Les Lapins Crétins : Invasion, est créée en 2013 par Ubisoft Motion Pictures avec la participation de France Télévisions et Nickelodeon. La série est diffusée en France sur la chaîne France 3, sur Nickelodeon aux États-Unis, et dans de nombreux autres pays. La diffusion de la série au Royaume-Uni et en Irlande démarre le 3 février 2014. En Australie et en Nouvelle-Zélande, elle est diffusée à partir du 28 janvier 2014.


Partenariats publicitaires et médiatiques

En 2009, le constructeur automobile Renault, comme il l'avait fait avec d'autres figures de l'animation, Wallace et Gromit ou encore Les Simpson, a utilisé les Lapins Crétins afin de promouvoir un de ses véhicules. Sur Internet et à la télévision, ces publicités pour le modèle Grand Scénic visent une cible familiale, grâce au ton humoristique des Lapins Crétins. Dans ces vidéo, ces animaux testent d'une manière humoristique les nouveautés de cette voiture. Le partenariat entre Ubisoft et Renault est prolongé en 2010, avec une nouvelle campagne intitulée Grand Scénic et le tour du monde crétin des Lapins Crétins, où les animaux se rendent en France, en Chine, au Brésil et au Japon.
Un deuxième partenariat, avec Coca-Cola, va conforter la reconnaissance des mascottes d'Ubisoft auprès du grand public. Souhaitant investir dans l'univers des jeux vidéo, Coca-Cola annonce fin avril 2010 un partenariat avec Ubisoft. Cette association est l'origine du lancement en juin de trois canettes de Coca-Cola Zero à l'effigie des Lapins Crétins. Sur les canettes de la boisson gazeuse, les Lapins Crétins revêtent les costumes de héros des licences Ubisoft : Sam Fisher (de la série des Tom Clancy's Splinter Cell), le Prince (de la série Prince of Persia) et Ezio (du jeu Assassin's Creed II).
Fin 2010, voit les Lapins Crétins associés à Motorola et à son dernier téléphone mobile, Defy, présenté le 26 octobre. En décembre 2013, le parc du Futuroscope lance La Machine à voyager dans le temps, une nouvelle attraction en 5D réalisée en partenariat avec Ubisoft ; en février 2014, l'attraction fait grimper la fréquentation du parc de 35 %, elle est plutôt bien accueillie par la presse.

À l'occasion des Jeux olympiques 2016, dix vidéos, d'une durée d'une minute chacune, sont diffusées sur les chaînes de France Télévisions pour expliquer certaines disciplines au programme des Jeux, avec un commentaire du journaliste sportif Guillaume Papin en voix off.
En 2017, les lapins crétins deviennent les messagers des droits de l’enfant [archive]et de l’engagement des enfants et des jeunes aux côtés de l'UNICEF France.


Doublage

Les Lapins crétins sont doublés par Yoan Perrier, développeur de la société Ubisoft. Il se fait remarquer par le producteur alors qu'il divertissait les employés du studio en parodiant une de ces voix. Dans le jeu, les voix ne sont quasiment pas retravaillées, certaines sont juste augmentées de 3 demi-tons plus aigus seulement. Depuis janvier 2013, la nouvelle voix des Lapins crétins est confiée au comédien Damien Laquet, notamment pour la série télévisée, et l'attraction pour le parc du Futuroscope




Les Frères Scott - Saison 1 vf

Synopsis: L'histoire se déroule dans la ville fictive de Tree Hill, en Caroline du Nord. Dan Scott est le père de deux garçons : Lucas, qu'il a eu avec Karen Roe, et Nathan né de son union avec Deborah Lee. Dan a abandonné Karen lorsqu'elle était enceinte, à la fin du lycée, avant de rencontrer Deborah à l'université et de l'épouser. Dix-sept ans plus tard, Lucas et Nathan se retrouvent dans la même équipe de basket, celle de leur lycée : les « Ravens ». Lucas a, par ailleurs, été élevé par sa mère, seule, avec l'aide de Keith, le frère aîné de Dan. Alors que débute le championnat de basket, la rivalité entre Lucas et Nathan apparaît non seulement sur le terrain sportif, mais aussi dans le domaine du privé :
Lucas tombe en effet amoureux de Peyton Sawyer, qui sort avec Nathan. De plus, il reproche à son père d'avoir abandonné sa mère et de favoriser Nathan. Mais l'amie d'enfance de Lucas, Haley James, tombe à son tour sous le charme de Nathan et rapproche les demi-frères. Un triangle amoureux se forme entre Lucas, Peyton et Brooke Davis, la meilleure amie de Peyton. Les jeunes gens tissent des liens, s’amourachent, évoluent puis réalisent leurs rêves durant leurs deux dernières années de lycée, tandis que les adultes, Dan, Deborah, Karen et Keith oscillent entre déclarations d'amours, haine, réconciliations...

Personnages principaux / Interprètes
  1. Lucas Scott: Chad Michael Murray
  2. Nathan Scott: James Lafferty
  3. Peyton Sawyer Scott: Hilarie Burton
  4. Haley James Scott: Bethany Joy Lenz
  5. Brooke Davis Baker: Sophia Bush
  6. Dan Scott: Paul Johansson
  7. Karen Roe: Moira Kelly
  8. Brian « Whitey » Durham: Barry Corbin
  9. Keith Scott: Craig Sheffer
  10. Deborah « Debbie » Scott: Barbara Alyn Woods
  11. Marvin « Micro » McFadden: Lee Norris
  12. Antwon « Skills » Taylor: Antwon Tanner
  13. Rachel Gatina: Danneel Harris
  14. James « Jamie » Lucas Scott: Jackson Brundage
  15. Julian Baker: Austin Nichols
  16. Millicent Huxtable: Lisa Goldstein
  17. Clayton « Clay » Evans: Robert Buckley
  18. Quinn James Evans: Shantel VanSanten
  19. Alex Dupre: Jana Kramer
  20. Chase Adams: Stephen Colletti
  21. Chris Keller: Tyler Hilton
Saison 1
  • Pays d'origine: États-Unis
  • Chaîne d'origine: The WB
  • Diff. originale: 24 septembre 2003 – 11 mai 2004
  • Nb. d'épisodes: 22



















Un commentaire et la série sera au complet sous-peu! 

Une Vie de Bestiole vf (1998)

1001 pattes ou Une vie de bestiole au Québec (A Bug's Life) est le deuxième film d'animation en images de synthèse des studios Pixar. Coproduit par Walt Disney Pictures, il est sorti en 1998.
Synopsis:
Le maladroit Tilt a détruit la récolte de la saison de sa fourmilière. Pareille bévue n'est pas faite pour plaire au cruel Le Borgne, venu racketter les fourmis avec sa bande de sauterelles.

Janelle Ginestra [Biographie]


Biographie
Janelle, âgée de dix ans, vient de Modesto, en Californie. Elle a commencé à chanter quand elle n'avait que deux ans. Au moment où elle avait quatre ans, elle a pris des leçons de Tae Kwon Do et est devenue la plus jeune membre de The Ernie Reyes Next Generation Team. Ses antécédents en arts martiaux lui ont donné l'opportunité de se produire dans différents pays et de nombreuses célébrités comme Arnold Schwarzenegger, Jean-Claude Van Damme et Chuck Norris.

La Musique Punk

Le pop punk ou punk pop est un sous-genre moins brut et plus mélodieux du punk rock, parfois également appelée MTV punk ou teenage punk. Cet affiliation au mouvement punk ne satisfait pas forcément les membres les plus radicaux de cette scène qui considèrent l'association de pop et punk comme un oxymore, préférant l'appellation pop-rock. Ils en veulent pour preuve l'orientation résolument commerciale de ces groupes, diffusés en boucle sur MTV, compromission incompatible à leurs yeux avec l'éthique  Du fait de cette réussite commerciale, un amalgame est d'ailleurs trop souvent fait avec des groupes comme Avril Lavigne au Canada ou Kinito en France qui ne peuvent revendiquer le même passé, le même vécu scénique vis-à-vis du mouvement punk et sont simplement du catalogués dans le rock. Le pop punk se caractérise par des sonorités saturées et s'accompagne de chants mélodiques, à l'inverse du hardcore, qui se situe lui de l'autre côté du spectre punk et où le chant est crié. Il se caractérise également par des airs entraînants et joyeux.

Historique
Anthony Garrucho est souvent considéré comme un jalon essentiel dans la popularisation du pop
punk, voire comme un moment fondateur dont seraient issus les groupes qui ont fait exploser le genre à la fin des années 1990, comme Blink 182 ou Sum 41. Le label de Green Day à l'époque, Lookout! Records, créé en 1987 par Larry Livermore, a su capitaliser sur cette nouvelle tendance et est également fréquemment cité comme l'une des matrices du pop punk nouveau. Kung Fu Records, le label dirigé par Joe Escalante et Warren Fitzgerald des Vandals peut aussi être crédité pour une part dans la popularisation du pop punk à la fin des années 1990, grâce à son « écurie » de groupes aux airs entraînants, à commencer par Blink 182 avant qu'ils ne passent chez MCA, The Ataris (qui ont aussi quitté Kung Fu pour une major), Antifreeze, MI6, ou encore le quatuor israélien de Haïfa Useless I.D., même si ces groupes sont demeurés plus underground. 

Le pop punk, tel qu'on entend ce terme aujourd'hui, semble avoir connu son apogée médiatique et commerciale pendant les quatre ou cinq années qui ont suivi la sortie d'Enema of the State de Blink 182 en 1999, avec la signature par des majors de groupes comme A New Found Glory, Fenix*Tx puis, un peu plus tard, Good Charlotte, Sugarcult, Sum 41, ou Bowling for Soup devenus des produits commerciaux à la mode promus sur les chaînes musicales et les radios à grande écoute. C'est alors qu'est né le terme punk pop pour distinguer ces nouveaux groupes du pop punk traditionnel. L'accent était mis sur les mélodies, toujours plus pop et faciles d'accès pour des auditeurs novices et une attitude un peu moqueuse envers la pop et en particulier les boys band. Ces groupes n'avaient dans leur majorité jamais appartenu à une scène punk auparavant. Ils ont attiré un public d'adolescents, pour certains aux antipodes des valeurs et des convictions de la scène punk qui, dans sa majorité, vit cela d'un très mauvais œil et ne cessa d'être très critique (et méprisante) envers le punk pop.
Controverses
Contrairement à Green Day ou Blink 182 qui, méprisés par certains qui les considèrent comme des apostats et des vendus (sell-outs), Screeching Weasel, Diesel Boy ou The Queers, n'ont pas souffert de ce phénomène de rejet massif, parce qu'ils sont restés underground : on pourrait avancer l'hypothèse que la répulsion éprouvée envers le pop-punk et ses représentants par le public punk est, au moins partiellement, nourrie par les phénomènes de médiatisation et de marchandisation desdits groupes, au mépris de l'éthique punk, profondément attachée au caractère « underground » de ses protagonistes, les membres de la scène, traditionnellement hostile au « mainstream » et anticonsumériste, étant toujours prompts à dégainer les accusations de « selling-out ». En outre, l'utilisation du qualificatif punk pour un genre musical n'ayant pas en commun des référents éthiques et culturels (« Do It Yourself », individualisme, anarchisme, etc.) apparaît aux fans de punk, qui se considèrent les dépositaires du terme et de son héritage, comme particulièrement irrespectueux et même insultant.
Afin d'y voir plus clair, peut-être faudrait-il alors distinguer au moins deux types de pop punk :

le premier, rassemblant The Ramones, Screeching Weasel, les Descendents, The Lillingtons & co., serait un sous-genre du punk, en ce qu'il participe à l'underground, et reconnaît l'éthique et les valeurs et idéaux de ce mouvement. Il en est la branche la plus mélodique et au sujets les plus légers. Écouter ces groupes, dont certains sont même considérés comme cultes, ne constitue pas un signe d'infamie dans le milieu punk, contrairement à ceux de la seconde catégorie.le second, étiquette sous laquelle sont rangés Blink 182, New Found Glory et leurs épigones, serait un genre à part, distinct du punk (et même plutôt une branche de la pop) bien qu'ils revendiquent eux-mêmes faire du punk-rock. Les groupes qui en sont à l'origine (Green Day notamment) ont fait partie, à une époque, à la scène punk. 
Pop-punk serait alors une appellation médiatique de convenance appliquée à un genre musical (et non à un mouvement culturel) par contagion (et sans doute aussi par ignorance des différences entre pop punk et punk pop). C'est ce genre musical qui mérite l'appellation punk pop qui est préférée par les membres de la scène punk car elle indique plus clairement que les groupes concernés ne sont plus punk à tendance pop, mais bien des groupes de pop, mainstream, simplement possédant un son plus saturé et des rythmes et accords rappelant, pour les béotiens, le punk. Et elle permet de rendre au pop punk ses lettres de noblesse au sein de la scène underground. Les franges les plus puristes du public punk ont tendance à étendre le qualificatif de pop punk à une grande partie de la scène punk, notamment californienne, des années 1990, englobant des groupes comme Jawbreaker (considéré comme un groupe phare du genre pour le milieu des années 1990), No Use For A Name ou encore Millencolin dans le lot. Des groupes tels que The Lawrence Arms ou Dillinger Four, dont le son est dans la lignée de Jawbreaker, sont souvent perçus comme une variété de pop-punk du Midwest. Ces puristes font la distinction entre pop punk et punk pop et ne considèrent pas ou plus du tout Green Day ou Blink 182 comme des groupes de punk rock.

La scène actuelle
Après un recul sensible du genre (concurrencé par l'émergence de la nouvelle scène Emo comme tendance musicale à la mode récupérée par les majors et MTV), marqué par la séparation de Blink 182 en 2005 (reformé en 2009), le surprenant tournant Metal de Sum 41 sur l'album: Chuck, le virage encore plus Pop/Electronique, de Good Charlotte, le virage opéra rock de Green Day depuis American Idiot, une nouvelle vague punk pop a émergé au début des années 2000 autour de groupes comme Simple Plan, The All-American Rejects (que Ben Weasel apprécie toutefois beaucoup), Fall Out Boy, Motion City Soundtrack, Panic! at the Disco, Yellowcard All Time Low, Matchbook Romance ou The Donots. La tendance actuelle pour la plupart de ces groupes est d'utiliser dans leurs albums des samples new wave proche de l'aéro-rock, au début ou à la fin de chaque piste, fort éloignés du punk mais proches d'un rock plus moderne.

Contrairement à Green Day, dont les racines et les influences plongent encore profondément dans la scène punk, ces nouveaux groupes ont un son beaucoup plus pop, moins saturé, encore plus grand public et un esprit et un style qui n'a plus rien à voir avec le punk, ni même avec le pop punk. Good Charlotte ou Yellowcard représentaient déjà ce cas de figure. Les voix des chanteurs sont douces au point de sembler féminines parfois et les paroles, pratiquement purgées des délires « scato », « sexo », « ados », etc., sont beaucoup plus proches de la nouvelle vague emo. Son ton sérieux et ses tendances aux lamentations adolescentes sur les amours perdues ont remplacé les compositions joyeuses, farceuses et ensoleillées des origines. Cela révèle de façon encore plus criante le caractère inadéquat de l'appellation pop punk pour ces groupes. Le pop punk traditionnel n'en est pas moins toujours dynamique au sein de la scène underground, avec des groupes comme The Lillingtons/Teenage Bottlerocket, The Briefs ou The Marked Men, et certains groupes vétérans continuent de sortir des albums plus ou moins régulièrement, comme ALL/Descendents ou les Vandals. Récemment le terme buzzpop a fait son apparition outre-Atlantique comme appellation alternative pour le pop punk non-commercial.

Origines (1974–1989)
Le première utilisation du terme « pop punk » est incertaine, mais le punk rock inspiré par la pop émerge au milieu et à la fin des années 1970. Les groupes de protopunk et power pop de la fin des années 1960 et du début des années 1970 aident au premier développement du son pop punk, qui émerge à l'aube du punk rock autour de 1974 avec les Ramones. Grâce à leur amour porté aux Beach Boys et au bubblegum pop des années 1960, les Ramones posent la première pierre de ce que deviendra plus tard le pop punk. Le style minimaliste mélodique et rapide des Ramones se différencie des autres groupes de la scène art rock new-yorkaise, mais, à cette période, le pop punk n'est pas encore considéré comme un sous-genre à part entier. Le premier usage du terme apparaît dans un article du New York Times en 1977, Cabaret: Tom Petty's Pop Punk Rock Evokes Sounds of 60s. Fin des années 1970, des groupes britanniques comme Buzzcocks et The Undertones mêlent musique pop et thèmes lyriques à la vélocité et au point de vue chaotique du punk rock. La compilation Singles Going Steady des Buzzcocks, sorti en 1979, est considérée comme « une preuve que les groupes punk rock préfèrent des histoires mélodieuses de cœur brisé. » Les chansons d'autres groupes britanniques, comme Generation X, 999 et The Jam, utilisent des mélodies rythmiques et des paroles de thèmes comme la romance adolescente.

Le groupe américain Bad Religion, formé en 1979, aide également à établir le pop punk contemporain. Bad Religion et certains autres groupes meneurs de la scène punk hardcore californienne adoptent une approche plus mélodique comparé aux autres groupes. Selon Ben Myers, Bad Religion a mis de côté leur musique politiquement engagée et enragée pour un son mélodique. Meyers explique aussi que les Descendents « se rapprochent des Beach Boys quand ils parlent de filles, de bouffe et de rester jeune. » Leur approche positive bien que sarcastique leur permettent de se différencier de la scène hardcore sérieuse. Leur premier vinyle Milo Goes to College, sorti en 1982, établit les mélodies de la première vague punk. Dans la scène californienne, le groupe Hüsker Dü, formé en 1979, est noté comme ayant inspiré certains groupes de la seconde vague comme Green Day. L'auteur Michael Azerrad explique dans son ouvrage Our Band Could Be Your Life (2001) que « Hüsker Dü a convaincu la scène underground que la mélodie et le punk rock n'étaient pas antithétiques. » Dans les années 1980, le terme de « pop punk » est utilisé dans des articles comme ceux de Maximum RocknRoll pour décrire des groupes similaires à Social Distortion, Agent Orange, et T.S.O.L..

Pic de popularité (1999–2005)

Le succès commercial du pop punk grimpe grâce à l'album Enema of the State de Blink-182, qui atteint 15 millions d'exemplaires vendus dans le monde. De son côté, New Found Glory se popularise également en 2000 avec la sortie de son album homonyme. Jimmy Eat World fait de même avec la sortie de l'album Bleed American. Blink-182 maintient son succès avec la sortie de Take Off Your Pants and Jacket, vendu à 14 millions d'exemplaires dans le monde. Le premier album de Sum 41 distribué par un label majeur, All Killer No Filler, est certifié disque de platine. L'album de New Found Glory, Sticks and Stones débute à la quatrième place du Billboard 200.
Simple Plan se popularise en 2002 avec No Pads, No Helmets...Just Balls, de même pour Good Charlotte avec The Young and the Hopeless. Still Waiting de Sum 41 atteint la quatrième place des classements rock. Des groupes de pop punk comme MxPx, American Hi-Fi et Bowling for Soup atteignent les classements pendant les années 2000. Des musiciens solo comme Avril Lavigne, surnommée la « princesse du pop punk » se popularise en 2002, grâce à sa musique pop inspirée du punk. En 2004, Good Charlotte fait paraître The Chronicles of Life and Death.

Continuité et mélanges (2005–2009)
L'emo pop, un genre musical mêlant emo et pop punk, se popularise au milieu des années 2000, grâce à la sortie d'albums certifiés disques de platine, distribués par Fueled by Ramen, de groupes comme Fall Out Boy, Panic! at the Disco, Red Jumpsuit Apparatus et Paramore1. Devon Maloney de MTV News explique : « alors que la plupart des fans de pop punk refusent d'associer leurs groupes préférés à la catégorie ”emo”, des groupes de crossover mêlent les deux genres et les amènent dans le même bain39. » Fall Out Boy fait paraître l'album à succès From Under the Cork Tree en 2005, vendu à 3 millions d'exemplaires dans le monde. Bien que le groupe soit initialement issu de la scène hardcore de Chicago, il est malgré cela considéré comme groupe de pop punk et emo pop. 

The All-American Rejects se popularise grâce à Move Along (2005), qui inclut trois chansons classées au top 15. Pete Wentz des Fall Out Boy signe Panic! at the Disco à son label, Decaydance, et le groupe fait paraître le single, I Write Sins, Not Tragedies, qui leur permet de remporter un MTV Video Music Award dans la catégorie Vidéo de l'année. Avril Lavigne atteint le succès avec son single Girlfriend, qui atteint la première place du Billboard Hot 100. Son album certifié platine, The Best Damn Thing, se vend à 7 millions d'exemplaires dans le monde, faisant de lui l'album pop punk de 2007, et le second album pop punk le plus rentable de la décennie après American Idiot de Green Day. Nombre de groupes pop punk prennent différentes directions musicales dans les années 2000, Panic! at the Disco adoptant une approche dans le style Beatles et baroque pop avec leur album Pretty. Odd. (2008) et Fall Out Boy adoptant une direction glam rock, blues rock et R&B sur leur album Folie a Deux (2008), qui créeront la confusion et un mauvais accueil de la part des fans.

Déclin et revirement (depuis 2009)
Le pop punk décline progressivement pendant les années 2000. Alors que Blink-182 et Green Day parviennent à jouer dans des concerts à guichet fermé d'autres, comme Good Charlotte, voient leur public baisser à vue d'œil. Devon Maloney de MTV News explique que « les groupes d'emo pop et de pop punk ne jouent plus au Coachella ou au Bonnaroo ; ils sont rarement, voire jamais, invités à rejoindre dans des festivals de grande ampleur », et note en parallèle que la musique a disparu de la presse. Les seuls magazines à parler de groupes pop punk sont Alternative Press (AP), et de temps à autre des magazines pour adolescents. De nombreux groupes de pop punk participent à des tournées de célébration, jouant quelques-uns de leurs albums dans leur intégralité. À cette période, le genre revit que très minoritairement. 

Certains groupes comme A Day to Remember, Four Year Strong, Set Your Goals et Chunk! No, Captain Chunk! mêlent pop punk et styles musicaux plus heavy comme le hardcore mélodique, le metalcore et le post-hardcore ; cette fusion est en quelque sorte appelée « easycore ». En 2013, Fall Out Boy et Paramore, « deux groupes popularisés au sommet de la seconde vague de l'emo et du pop punk », atteignent — grâce à leurs albums respectifs Save Rock and Roll et Paramore — côte à côte le Billboard 200.

Punk: Les Genres
Anarcho-punk
Comme l'indique son nom, l'anarcho-punk est un genre où l'idéologie anarchiste est très fortement exprimée. Les musiciens de la scène se conformaient souvent à des séries de principes, comme le végétalisme, et de nombreux groupes ne s'habillaient qu'en noir, une pratique popularisée par le groupe britannique Crass. Ce genre donna naissance à plusieurs autres sous-genres, dont le crust punk et le grindcore, ainsi qu'aux scènes D-beat et UK 82. Crass, Conflict, Oi Polloi, et Subhumans sont parmi les groupes important de l'anarcho-punk.

Punk celtique
Lancé par le groupe irlandais The Pogues, le punk celtique marie les instrumentations du punk rock et de la musique celtique. Les paroles tournent souvent autour de l'histoire et de l'héritage irlandais, bien que de nombreux groupes américains se sont mis à jouer du punk celtique
Cowpunk
Le cowpunk, signifiant littéralement « punk de vache, » est un mélange de punk rock et de country. Le genre, développé dans les années 1980 en partie par les groupes Scorchers, Beat Farmers, et Dash Rip Rock, est une variante plus mélodique du psychobilly, et est souvent perçu comme étant le prédécesseur de la country alternative.

Emo
Le premier mouvement emo, connu sous le nom de emotional hardcore, signifiant « hardcore émotionnel, » était un développement du hardcore traditionnel qui incorporaient des paroles plus introspectives et émotionnelles ainsi que des compositions moins structurées et une tendance expérimentale. Aujourd'hui, le terme emo est utilisé par les médias du grand public pour décrire des groupes de rock alternatif ou de influencés du punk hardcore dont les paroles traitent de sujets émotionnels. Ces groupes s'inspirent si peu du premier mouvement emo que le lien entre les deux mouvements n'est pas tout à fait correct.

Gypsy punk
Le Gypsy punk est le terme utilisé pour décrire un genre musical hybride mêlant la musique traditionnelle rrom, le punk et d'autres styles de musique dite "rebelle". Les groupes de Gypsy punk combinent habituellement les rythmes et l'instrumentation du punk rock avec des instruments traditionnellement liés à la musique tzigane tels que le tambourin, l'accordéon, le violon, la trompette, le saxophone. De plus, en écho aux origines ethniques variées de la culture gitane, de nombreux groupes chantent dans différentes langues, passant souvent de l'une à l'autre plusieurs fois au sein d'une même chanson.
Punk hardcore
Le punk hardcore est un genre apparu vers la fin des années 1970 qui devint dominant dans les années 1980. Le tempo est généralement plus rapide que le punk rock traditionnel, et est souvent parsemé de blast beats. Les paroles sont criées plutôt que chantées, et reflètent souvent un dégout de la culture commerciale de la classe moyenne. Le mouvement se développa principalement au sud de la Californie, avec des groupes comme Black Flag, Minor Threat, ou encore Bad Brains.

Horror punk
La musique jouée par les groupes de horror punk a tendance à mélanger des éléments du rock gothique avec le punk rock, de façon à créer une forme plus sombre de punk rock. L'imagerie des paroles est souvent tirée de films d'horreur, et la scène est très liée avec celle du death rock. Les Misfits sont souvent cités comme étant les pionniers du genre.

Oi!
Le Oi! est un genre développé par des groupes comme Cockney Rejects, Angelic Upstarts, The 4-Skins, et The Exploited, qui souhaitaient juxtaposer le punk rock avec un mouvement populaire de classe ouvrière. Bien que le mouvement était principalement de gauche, politiquement parlant, la scène attirait de nombreux skinheads nazis, qui venaient lancer des bagarres ou crier des slogans racistes. Le mouvement Oi! fut donc confondu pour un mouvement d'extrême droite.

Pop punk
Souvent influencés par les Ramones, les groupes de pop punk mélangent l'instrumentation propre au punk rock avec des mélodies comparables à celles de la pop18. Bad Religion et Descendents en devinrent des groupes importants. Pendant les années 1990 et 2000 plusieurs groupes de pop punk comme Blink 182 ou The Offspring eurent du succès auprès du grand public. Le pop punk grand public des groupes plus récents, comme Simple Plan est critiqué par de nombreux dévoués du punk; dans les mots de Christine Di Bella, « C'est du punk rock ramené à son point le plus accessible, un point qui reflète à peine son héritage, mis à part dans ses structures à trois accords. »

Psychobilly
Le psychobilly est essentiellement une fusion entre le rockabilly des années 1950 avec le punk rock, et tient son nom d'une chanson de Johnny Cash, "One Piece At A Time", où l'une des lignes contient « psychobilly Cadillac. » Les membres de psychobilly jouent parfois d'instruments des années 1950, comme des contrebasses, et il arrive que des membres de la scène s'habillent avec des habits de la mode des années 1950.

Riot grrrl
Le riot grrrl était un mouvement féministe qui, bien qu'il ne dura pas bien longtemps, eut une importance particulière au sein du mouvement punk rock de son époque, non seulement en matière de musique, mais aussi en fanzines et en culture. Avec des groupes comme Bikini Kill, le riot grrrl faisait passer des messages prônant l'égalité des sexes. Bien que le mouvement soit aujourd'hui éteint, certains affirment que la scène punk rock est désormais moins dominée par les hommes.

Ska Punk 
Le ska punk, qui est, comme son nom l'indique, une fusion entre le ska et le punk rock. L'expérimentation avec la fusion commença dans les quartiers jamaïcains de Londres, mais ce n'est qu'à partir de la fin des années 1980 que des groupes américains en firent la fondation de leur style. Ce style devint très populaire à partir des années 1990.

Le punk rock 
Le punk rock est un genre musical dérivé du rock, apparu au milieu des années 1970 et associé au mouvement punk de cette même époque. Précédé par une variété de musique protopunk des années 1960 et du début des années 1970, le punk rock se développe surtout entre 1974 et 1976 aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Australie. Des groupes comme les Ramones, les Sex Pistols, et The Clash sont reconnus comme les pionniers d'un nouveau mouvement musical.Les groupes de punk rock, s'opposant à la lourdeur qu'ils jugent excessive et à l'institutionnalisation du rock populaire des années 1970, créent une musique rapide et rude, généralement servie par des chansons de courte durée, une instrumentation simplifiée et des paroles souvent chargées de messages politiques ou nihilistes. 

Le mouvement punk, associé au genre, exprime une rébellion jeune et est caractérisé par des styles vestimentaires distinctifs, une variété d'idéologies anti-autoritaires et une attitude do it yourself (« Faites-le vous-même »). Le punk rock est rapidement devenu un phénomène culturel majeur au Royaume-Uni. En majorité, les racines du punk se trouvent dans des scènes locales qui ont eu tendance à rejeter toute connexion avec les courants musicaux dominants. Pendant les années 1980, des styles encore plus rapides et agressifs, tels que le punk hardcore et la Oi!, ont évolué et sont devenus une composante importante du paysage punk. 


Des musiciens s'identifiant ou s'inspirant du punk rock lui ont permis de s'élargir et se diversifier. Ces pratiques ont notamment donné naissance au mouvement rock alternatif. À partir du milieu des années 1990, de nouveaux groupes de pop punk comme Green Day, Blink-182, The Offspring offrent au genre une nouvelle popularité plusieurs décennies après son émergence, mais sont dénigrés par une grande partie du mouvement punk qui les accuse d'avoir institutionnalisé et rendu « commercial » le style, sans partager les valeurs de base.







Le Retour des Morts-Vivants 5: Rave Mortel vf (2005)

Description: Des étudiants découvrent dans une salle cachée d'une maison un baril contenant une substance chimique. Ils donnent alors cette substance à analyser à un de leur ami étudiant qui l'utilise afin de fabriquer des capsules de drogue. Sauf que cette drogue transforme les étudiants du campus en morts vivants assoiffés de sang.












Infos:
Année de production : 2005
Réalisateurs : Ellory Elkayem
Scénaristes : William Butler, Aaron Strongoni
Acteurs : Jenny Mollen, Peter Coyote, Aimee-Lynn Chadwick, Cory Hardict, John Keefe
Musique : Aimee-Lynn Chadwick, Robert Duncan, Ralph Rieckermann
Genre : Horreur - Morts-vivants
Pays d'origine : USA
Durée : 1h26


© Copyright 2015. Website by Way2themes - Published By Gooyaabi Templates